​© 2008-2019 Travesías 

Princesse Yennega

Après un détour vers la Colombie et des éditions de contes sur le thème de l’altérité, De l’autre côté de l’arbre, nous publions aujourd’hui Princesse Yennega, contes du Burkina Faso.

Cette collection des éditions Travesías a été initiée en 2014 par un recueil, traduit en Swahili et en Lingala, de contes de France et de la République Démocratique du Congo publié dans le cadre du festival Convergence Culturelle à Rennes.

Traduit du Moré, La Princesse Yennega et Les co-épouses, ont été recueillis par Henriette Lompo, étudiante à la faculté des Lettres et Sciences Humaines de Brest.
À travers ces histoires, Travesías souhaite donner une vision de la condition féminine dans l’Afrique de l’Ouest, mais aussi des coutumes et traditions transmises oralement aux enfants et aux adultes depuis des générations.

Ces légendes, où la magie trouve aussi sa place, nous racontent la façon dont se
sont construits les territoires entre conflits tribaux et guerres. Le tissu de la jaquette du livre est l’une de ces étoffes utilisées en Afrique pour confectionner les pagnes traditionnels.

Ce textile a été conçu en Hollande, copié et imprimé en Chine, puis vendu sur les marchés africains pour finalement arriver ici en Bretagne. De grandes traversées pour ces impressions textiles dont l’attribution, le pagne, était bien loin du livre et des légendes… mais parlait aussi de la condition féminine. Travesías est ainsi toujours sur les routes du monde, à la découverte d’autres territoires, d’autres langues.