Camaret
dans ce port tout est en écume :
le pêcheur, le vendeur et l’enfant,
le chien errant, le mât et le bateau.
le pas en écume, la mer en écume,
le rire effleure ton dos.

ici j’ai découvert la vérité du monde
(saint-pol-roux te le confie)
et glissé dans une solitude somptueuse.
seul je demeure, seul est le château,
une vague silencieuse nous asperge.

il pleut au bout du monde,
la pierre brille, la cloche sonne,
ce son a fait naître le jour.
le nuage en écume, la tour en écume,
le rire effleure ton dos

                               

TKO BACA MRVICE KRUHA DOK HODA ŠUMOM

QUI SÈME DES MIETTES DE PAIN EN TRAVERSANT LES BOIS

traduit du croate par Vanda Mikšić

​© 2008-2020 Travesías