édition mars 2010
livre d’artiste réalisés par les femmes de la prison de Rennes, projet promenons-nous dans les bois, 50 exemplaires numérotés, en vente à l’association (15€)

Un arbre est généralement composé de racines, d’un ou plusieurs troncs principaux et de ramifications appelées branches.
Le tronc est unique mais il arrive parfois, suite à un accident de croissance, qu’il se dédouble ou qu’il soit fourchu. La sylviculture en taillis, qui coupe les arbres et laisse les souches bourgeonner, donne notamment des troncs multiples appelés « cépées ».
La partie basale du tronc qui est dégarnie de branches forme le fût. Sa zone circulaire inférieure faisant jonction avec les racines s’appelle le collet.
L’ensemble des branches forme le houppier. La silhouette d’un arbre est caractérisée par son ou ses fûts, l’angle des rameaux entre eux, la disposition des branches au départ du tronc ainsi que la forme générale de son houppier : on parle du port de l’arbre. Par exemple, un houppier triangulaire large à la base et en pointe au sommet caractérise de nombreux résineux.
Le tronc et les branches comportent sur leurs périphéries des cellules mortes appelées rhytidome ou écorce, celle-ci protège la partie vivante des branches et du tronc. Cette écorce peut être une simple petite pellicule ou être très épaisse chez certaines variétés : elle approche les 30 cm chez les séquoias.
La plupart des arbres possèdent des feuilles chargées d’assurer la photosynthèse et l’essentiel des échanges gazeux. Quelques espèces ont cependant, à la place des feuilles, d’autres organes qui peuvent leur ressembler et qui assurent les mêmes fonctions : certains acacias portent des phyllodes qui sont des pétioles transformés, certains euphorbes arborescents ont des rameaux nus chlorophylliens, les aiguilles des pins sont des pseudophylles (des fausses feuilles de formation secondaire) et les filaos possèdent des extrémités ressemblant à des tiges de prêles. En revanche, les aiguilles des sapins sont de vraies feuilles… en forme d’aiguilles.
À la surface des troncs apparaissent quelquefois aussi des « épicormiques » : bourgeons, amas, pousses épicormiques (poils, gourmands et branches gourmandes), picots, sphéroblastes et broussins ; ceux-ci apparaissent à partir de stimuli (lumière, blessures, infections, tensions, etc.) et évoluent avec l’âge de l’arbre et selon l’essence considérée.

+ infos sur le projet

éditions

éditions

édition décembre 2008 en vente à l’association (12€) et au Chercheur d’art [+]

expositions

  Cette exposition finalise une recherche qui s’est déroulée au cours des [+]

résidences

Migrare (latin) | fig.: migrar del mundo, partir Quitter son pays pour [+]

actions

Mardi 11 octobre 2011 à 18h30 à La Cour des Miracles, Rennes [+]

contacts


Direction artistique

Chantal Bideau

Administration

Clémence Déniel

info@travesias.fr

Blog projet LEER : leer-lire-ecrire-et-pensee-creative.over-blog.com

Travesias: le blog

L’Association Travesías a pour but d’établir, à partir de la Bretagne, un réseau d’accueil international de création pour les artistes, théoriciens, écrivains. Elle souhaite développer une participation active des publics potentiels par les interventions dans l’espace public.

  • partenaires

  • télécharger le pdf de présentation



    site réalisé par
    Sophie Chenevière
    Daniel Contarelli